Catégorie: AU FIL DE L’ACTU

2014_logoonf

Alain Lesturgez, directeur général de la Fncofor : « S’il veulent la fin de l’ONF, qu’ils le disent ! »

Selon la Fédération nationale des communes forestières (Fncofor), le gouvernement prévoit d’augmenter fortement la contribution financière des communes à l’Office national des forêts (ONF), en la faisant passer de 2 à 14 euros par hectare. Les frais de garderie augmenteraient aussi, jusqu’à 50 %. Pour la fédération, il s’agit d’une grave remise en cause d’accords signés en 2011. Elle envisage donc une âpre bataille parlementaire pour faire reculer le gouvernement, ou, en cas d’échec, d’ob...
actu_dot2010

Les délibérations de fiscalité locale à prendre avant le 1er octobre 2014

Les communes et leurs EPCI ont voté au plus tard le 30 avril 2014 (2014 étant une année électorale) les taux des différentes taxes directes locales (taxe foncière sur les propriétés bâties, taxe foncière sur les propriétés non bâties, taxe d’habitation, cotisation foncière des entreprises, taxe d’enlèvement des ordures ménagères le cas échéant, etc.). Ces taux appliqués aux assiettes des mêmes taxes déterminent les montants à percevoir par les communes et les EPCI en 2015....
2014_contratsdedestination

Les collectivités appelées à promouvoir de nouvelles destinations touristiques

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, qui a en charge le dossier du tourisme, lance un appel à projets « contrats destination » visant à valoriser de nouvelles destinations touristiques françaises auprès des touristes internationaux. La fréquentation des clientèles internationales, qui représente 40 % de l’activité hôtelière contribue pour 36 % de la dépense touristique intérieure, rappelle le ministère, soulignant que la durée de séjour de ces touristes ...
2011_puzzle2011

Quelle recomposition des conseils communautaires après la censure des accords locaux ?

Dans sa note, l’AMF rappelle que si « la possibilité de conclure désormais un accord local sur le nombre et la répartition des sièges au sein du conseil communautaire est désormais exclu », - sauf modification législative -, le Conseil constitutionnel a prévu que la recomposition des assemblées communautaires en place, issues d’un accord local, ne s’appliquerait que dans deux cas : en cas de contentieux sur l’accord local lui-même, et en cas de renouvellement du conseil municipal (pour partie ou...

Vous devez vous connecter pour pouvoir poser une question.