veran3

Les Présidents des associations départementales de maires réaffirment la nécessité d’une Union Régionale forte

Les six Présidents d’associations départementales de maires réunis en Assemblée Générale, le 9 juillet à Gardanne, ont mis en avant le travail de coordination réalisé par l’Union Régionale des Maires auprès des 958 maires de la région. Ils ont regretté l’absence d’un représentant du Conseil Régional lors de leurs travaux.
L’Union Régionale des Maires rappelle le rôle fondamental de la commune et la proximité du maire, qui est l’interlocuteur indispensable auprès de ses concitoyens. Depuis plusieurs années, les communes sont asphyxiées par les choix politiques des gouvernements successifs, l’Etat jacobin semble vouloir leur mort.
L’élection au suffrage universel direct des élus siégeant au sein des intercommunalités éliminera définitivement les maires et les conseillers municipaux en 2020. La baisse des dotations et le transfert de compétences vident de leur substance la commune et ses services de proximité.
Dans un contexte déjà tendu, notamment au travers du projet de loi « NOTRe » actuellement en discussion au Parlement, qui ouvre la voie de la disparition des communes au profit des intercommunalités et des régions, les Présidents des associations départementales de maires réaffirment la nécessité d’une Union Régionale forte.
Les Présidents d’Associations Départementales de Maires invitent les candidats « tête de liste régionale » à l’élection du 6 décembre prochain à une rencontre afin de faire part de leurs inquiétudes, leurs revendications et échanger sur leur programme régional, particulièrement en direction des collectivités locales.

Dans la perspective des élections régionales, l’Union Régionale des Maires de Provence-Alpes-Côte d’Azur, née il y a 30 ans, confirme sa volonté de maintenir les communes au cœur du projet régional.

Jean-Pierre VERAN
Président de l’Association des Maires du Var
Conseiller départemental
Maire de Cotignac.

Le maire de La Seyne-sur-Mer élu président de Ville & Banlieue

Notre collègue maire de la Seyne-sur-Mer, Marc VUILLEMOT, a été élu président de l’Association des Maires Ville et Banlieue de France. Créée en 1983, cette association souhaite faire valoir une autre réalité des villes de banlieue à travers les politiques, dispositifs et équipements qu’elles ont mis en place. Ses missions : faire reconnaître des pouvoirs publics les missions nouvelles dans les domaines de l’emploi, de la sécurité urbaine ou de l’éducation, favoriser l’équilibre des aires urbaines en organisant mieux les solidarités et faire prévaloir des formes d’intercommunalité qui réduisent les déséquilibres entre villes-centres et périphéries.

journeedaction
Journée nationale d’action : Rendez-vous le 19 Septembre 2015
Financement des collectivités : la Caisse des dépôts ouvre un guichet « FCTVA » pour les communes
La mutualisation des services à l’agenda des maires du Var

Crise de l’élevage : l’AMF va saisir le Président de la République et le gouvernement pour que les règles de la commande publique soient améliorées

Face à la crise de l’élevage et aux lourdes difficultés des professionnels de ce secteur, les maires de France et présidents d’EPCI rappellent leur profond attachement aux activités agricoles qui structurent les territoires ruraux et contribuent à leur dynamisme et à leur vitalité. Ils partagent les préoccupations des éleveurs confrontés à une concurrence déloyale et souhaitent que des solutions globales soient rapidement apportées. L’AMF souligne que les maires sont de plus en plus sensibilisés à la question des plats servis dans les restaurants scolaires notamment à travers l’introduction de produits de proximité, à la fois pour des raisons de développement économique de leur territoire, mais également pour des critères de qualité et de développement durable

Le Premier ministre demande aux préfets une meilleure application locale du plan de lutte contre la pauvreté
Taxes locales sur la consommation finale d’électricité (TLCFE) au 1er janvier 2016
Résolution commune des associations d’élus du bloc communal sur la réforme de la DGF

Les fonds européens en Provence-Alpes-Côte d’Azur 2014-2020

La loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles du 27 Janvier 2014 confie aux Régions la gestion d’une partie des fonds européens. A ce titre, les Conseils Régionaux deviennent des autorités...

Vous devez vous connecter pour pouvoir poser une question.